Déchargeur de batteries

Dernièrement, mes batteries de caméras numériques (BP-511A de Canon) se sont toutes mises à me donner du trouble. Je les charge, puis je les place dans la caméra et elles ne fonctionnent alors que 5 minutes. Très fâchant lorsqu’on veut prendre des photos d’actions (spectacle aérien) ou lorsqu’on fait du studio (pas très professionnel).

Les batteries Canon d’origine de ce modèle ne sont plus vraiment disponibles et de toute façon, étaient très dispendieuses. Il ne me reste plus qu’à me tourner vers les « copies chinoises », mais en valent-elles vraiment la peine. Laquelle est la meilleure? Il me faut donc une mesure précise de la capacité des batteries.

Je me suis donc mis à la recherche d’un déchargeur de batteries et j’ai trouvé quelqu’un qui avait eu la même idée, mais pour un autre sorte de batterie. Je me suis librement inspiré de son circuit et de son programme pour créer mon propre déchargeur de batterie.

J’ai commencé par vider les entrailles d’un chargeur chinois à 5$. Ainsi, j’avais accès à un boîtier pour y placer mon électronique et aussi un système éprouvé de contact avec la batterie. Je voulais que l’utilisation de mon déchargeur soit la plus aisée possible. J’en ai profité pour enlever la fiche 120V, afin d’éviter toute confusion sur la nature du chargeur. J’ai ensuite fait deux ouvertures dans lesquelles les résistances seront placées et qui permettront de les refroidir. Celles que j’avais sous la main étant des 27ohm, elles devraient dissiper 2 watt chacune.

Ensuite, j’ai modifié le circuit pour l’adapter au matériel disponible chez moi. Je n’avais pas de MOSFET de puissance. J’ai donc opté pour une paire de 2N7000 en parallèle pour chaque résistance. L’arduino que j’avais sous la main était un mini pro acheté chez Sparkfun lors d’une vente à l’occasion de la journée de l’Arduino. J’ai aussi jonglé avec l’idée d’interfacer le circuit de communication série avec un MAX232, mais ayant un interface FTDI 5V sous la main, j’ai décidé d’opter pour la facilité, encore un fois. Ceci permet de brancher le déchargeur directement à l’aide du câble USB et à celui-ci d’apparaître comme un port série à l’ordinateur.

Vous pouvez consulter les fichiers de code source et le schéma du circuit dans mon dépôt github. Vous y trouverez aussi le manuel d’opération.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *